Aujourd’hui, avec votre aide, j’ai envie de tester la force de Facebook. Laissez-moi vous raconter. Au mois de mai dernier, une dame originaire de la ville de New York est entrée dans Il Laboratorio. Elle avait choisi l’Italie pour y faire du vélo-tourisme. Une vraie connaisseure. Son oeil était vif. Elle a tenu à voir quelques pièces en portant une attention toute particulière aux pierres. Si ma maîtrise de l’anglais avait été meilleure, j’aurais osé lui demander si elle travaillait dans le domaine de la joaillerie. Après une courte réflexion, elle a arrêté son choix sur une bague sertie d’une tanzanite entourée de diamants.

Depuis quelques mois, sur la recommandation de notre chère amie la marketeuse, nous prenons le temps de bien noter l’ensemble des coordonnées des gens qui deviennent client chez nous : nom, adresse, courriel, etc. Nous savons à quel point les clients sont précieux et pourtant parfois …

Parfois comme cette fois-là, Anna et moi avons tout simplement oublié de compléter le petit carton conçu expressément à cet effet.

Alors voyons voir si Facebook m’aide à retrouver cette dame. Madame, si vous nous lisez ici ou sur notre page Facebook, sachez que nous serions ravis d’avoir de vos nouvelles. À l’avance, merci.

Et pour la petite histoire, je vous épargne le regard de notre amie la mareyeuse lorsqu’elle a su que nous avions loupé ces infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *